L'immobilier à Saint Marcellin
28 juil

Comment achète-t-on une maison à Beaurepaire ?

acheter immeuble maison appartement

Vous souhaitez devenir propriétaire d’une maison à Beaurepaire et profiter ainsi des conditions favorables du marché immobilier ? C’est possible. Les banques n’ont pas refermé le robinet du crédit. Elles ont en effet d’importants objectifs de production à remplir. Cependant, pour devenir propriétaire d’une maison à Beaurepaire, êtes-vous prêt à faire quelques compromis ? Pour la 4e année consécutive, le Crédit Foncier s’est penché sur le désir d’achat et le parcours d’acquisition des Français. Le résultat est sans appel : le rêve doit s’adapter à la réalité.

Les accédants dépensent plus que prévu
Les accédants dépensent en moyenne 176 000 euros pour devenir propriétaires. Petit problème, le montant de la transaction est bien souvent supérieur au budget de départ (+2%). Heureusement, 55 % des personnes ayant fait une acquisition ont pu négocier une baisse de prix. Cette baisse équivaut à une diminution moyenne de 6 % (-7 % en 2015) du prix de vente initialement réclamé par le vendeur. Les « meilleurs négociateurs » sont notamment:

• les ménages âgés: 62 % des plus de 60 ans déclarent avoir négocié une baisse de prix contre 55 % tous âges confondus;
• les ménages aisés qui disposent d’un revenu mensuel d’au moins 4000 € : 64 % déclarent avoir négocié une baisse de prix, contre 52 % pour les tranches de revenu inférieures à 4000 €;
• les ménages habitant dans le nord-est de la France (59 %) et dans la grande couronne d’Île-de-France (60 %).

Au-delà du prix escompté, 41 % des personnes ont fait des concessions sur leur achat
Les principales concessions portent sur la taille du logement (28 % disent avoir acheté un logement plus petit qu’espéré) et sur l’éloignement géographique au regard de la zone recherchée (23 % disent s’être éloignés du lieu où ils souhaitaient acheter). Les autres concessions portent essentiellement sur une surface moindre de terrain ou jardin (20 %), le renoncement à un parking (19 %), le renoncement à l’absence de travaux à effectuer (19 %) ou encore à l’exposition du bien (13 %).

O.D. / Bazikpress © esoxx

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée